/finance/homepage

Le CH vaut 775 millions $ US

TVA Nouvelles

Agence QMI

La valeur du Canadien de Montréal a bondi de 35% en 2012. Elle a atteint 775 millions $ US, ce qui place le tricolore au troisième rang des équipes de la Ligue nationale de hockey (LNH), selon le classement annuel du magazine Forbes, dévoilé lundi.

Selon les données de Forbes, la valeur du CH et du Centre Bell a progressé de 90% depuis que les Molson et leurs associés ont acquis le tricolore en 2009. Cette estimation exclue la valeur d’Evenko, la filiale de spectacles. Au total, les propriétaires du Canadien avaient déboursé 575 M$ US pour acquérir toutes les unités.

La concession montréalaise est devancée par les Maple Leafs de Toronto et les Rangers de New York, qui valent respectivement 1,15 milliard $ US et 850 millions $ US. Les valeurs des deux concessions ont cru de 15 et de 13% de 2011 à 2012.

Les Canucks de Vancouver, qui valent 700 millions $ US, et les Blackhawks de Chicago, dont la valeur atteint 625 millions $ US, suivent en quatrième et cinquième place. Trois des cinq clubs, qui ont les valeurs les plus élevées du circuit Bettman, sont donc d’origine canadienne.

«Il y a deux LNH, une canadienne et une américaine. Les billets sont plus chers au Canada qu’aux États-Unis et se sera bientôt le cas aussi pour les revenus de télévision», a commenté Luc Dupont, professeur de marketing à l’Université d’Ottawa. Il a souligné que tous les clubs du pays déclarent des profits alors que 11 formations américaines sont déficitaires.

Forbes mentionne dans son analyse que la valeur moyenne des clubs de la LNH a augmenté de 46 % en un an, se chiffrant à 413 millions $ US, notamment grâce aux équipes canadiennes. Les sept formations basées au Canada se classent toutes parmi les 16 premiers rangs pour la première fois de l’histoire de ce palmarès, qui est établi depuis 1998.

Selon Forbes, les Flames de Calgary valent 420 millions $ US, les Oilers d’Edmonton 400 millions $ US, les Sénateurs d’Ottawa 380 millions $ US et les Jets de Winnipeg 340 millions $ US.

Les fans des Maple Leafs et du Canadien sont ceux qui déboursent le plus d’argent pour voir un match. En moyenne 120$ US à Toronto et 99$ US à Montréal alors que la moyenne est de 64 $ US dans la LNH.

«Les Leafs profitent d’un fort appui corporatif car Toronto est la métropole du pays. Et à Montréal, le Canadien a fait beaucoup de travail pour élargir sa base de fans auprès des femmes et des familles, entre autres», a commenté André Richelieu, professeur de marketing, à l’Université Laval.

Ce sont les Blue Jackets de Columbus qui occupent le dernier rang du classement, avec une valeur de 175 millions $ US. Le club américain vaut près de 85% moins que les Maple Leafs de Toronto, qui se trouvent au premier rang du palmarès depuis des années.

Revenus en baisse

Selon Forbes, les recettes du CH se sont chiffrées à 127 millions $ au cours de la saison 2012-2013. Il s’agit d’un recul de 42 millions (-25%), par rapport à la saison précédente. Le club a cependant joué moins de matchs en raison du lock-out au début de la saison 2012-2013.

Le conflit de travail a aussi plombé les profits, l’an dernier. Ils ont fondu de 22 millions $ (-43%) à 29,6 millions.  Le tricolore a tout de même généré les troisième profits les plus élevés de la LNH, derrière les Maple Leafs (48,7 M$) et les Rangers (27,3 M$).

Dans la même catégorie