/regional/montreal/montreal

Plus de 12% des résidences de Laval touchées

Christopher Nardi

Plus de 12% des résidences lavalloises afficheraient un taux de radon ambiant supérieur à la concentration recommandée, selon des informations obtenues auprès de Santé Canada.

Le radon est un gaz radioactif qui se retrouve naturellement dans le sol et qui se mélange à l'air par des fissures dans le sol. Le radon est considéré comme la première cause de cancer du poumon chez les non-fumeurs.

Étant donné ses effets nocifs sur la santé, Santé Canada recommande une concentration maximale de 200 becquerels/m3 dans l'air d'une demeure.

Sur un total de 107 résidences testées à Laval, on a compté plus d'une dizaine de résidences où cette limite était dépassée. Sur ce nombre, une maison affichait une concentration de radon trois fois supérieure à concentration recommandée.

«C'est un gaz naturel qui provient du sol et qui se trouve même dans l'air extérieur, a expliqué Mathieu Brossard, spécialiste régional en rayonnement pour Santé Canada. Il arrive parfois qu'il se concentre dans certaines maisons et c'est là que ça peut causer des problèmes de santé.»

Mesurer et réparer

Les 107 mesures effectuées à Laval ont été réparties partout sur l'île. Aussi, il était impossible pour M. Brossard d'identifier une région particulièrement à risques.

Il recommande donc à tous les Lavallois de se procurer une trousse afin de mesurer la concentration du gaz dans leur demeure. Il a ajouté que la saison hivernale est la meilleure pour faire les tests et procéder aux travaux de filtration au besoin.

«Pour corriger, il y a deux grands principes : soit on empêche le radon d'entrer dans la maison, soit on va le diluer, explique le spécialiste. La première méthode est souvent ce qu'il y a de plus efficace et ce qui est le plus utilisé.»

M. Brossard a également tenu à se faire rassurant. Selon lui, les tests de vérification ainsi que les travaux se font rapidement et souvent à coût modique.

«Les gens croient que c'est compliqué, mais cela ne coûte pas vraiment cher à mesurer et à corriger. Les travaux d'atténuation peuvent varier de 800 $ à 3000 $.»