/regional/saguenay

Les familles ne sont plus les bienvenues

Laura-Jessica Boudreault

Les dirigeants de la station de ski Le Valinouët, au Saguenay-Lac-Saint-Jean, ont dû se conformer au règlement de la Régie des alcools et modifier leur permis, il y a un an. Le Restaurant-Pub La Remontée, qui est également un relais de motoneiges, est alors devenu un bar.

Depuis, il est impossible pour les familles de déjeuner et de souper sur le site du Valinouët. La cafétéria du centre de ski étant ouverte selon les heures d'ouverture du Centre, il n'est plus possible de manger sur le site à partir de 16 h. Ce changement fait de nombreux mécontents, surtout chez les résidents du village alpin, qui compte près de 600 chalets.

«On règle un problème et on en cause un nouveau», a déploré Roberto Tremblay, directeur général du Valinouët.

Auparavant, avec le permis de restaurant pour vendre, les clients devaient manger afin de consommer de l'alcool, mais de nombreuses visites de la Sûreté du Québec ont permis de constater différentes anomalies concernant l'exploitation des permis d'alcool.

«Il y avait dans le restaurant de la vente de boissons alcoolisées sans services de repas. De plus, rien n'empêchait une personne de se promener au travers des enfants qui font du ski, avec une consommation qui provient d'un des bars de jour et en soirée, sous prétexte qu'ils se rendaient aux toilettes», pouvons-nous lire dans le document émis par la Régie des alcools, des courses et des jeux, faisant suite à l'audience devant cette instance, qui s'est tenue à Québec, le 4 février 2013.

La direction du Valinouët avait deux options : conserver son permis de restaurant pour vendre en respectant les conditions d'exploitation ou transformer en bar Le Restaurant-Pub La Remontée en interdisant l'accès aux mineurs.

«Le bistro étant utilisé majoritairement par les motoneigistes, nous avons décidé de demander une modification de notre permis d'alcool», a expliqué M. Tremblay.