/news/homepage

Jacques Daoust maintient ses chiffres

TVA Nouvelles

Le ministre de l'Économie, Jacques Daoust, tient à ses chiffres sur la production de silicium qui pourraient justifier le soutien du gouvernement du Québec en faveur de l'arrivée d'un nouveau producteur au Québec.

Pour la deuxième fois cette semaine, la Coalition avenir Québec (CAQ) a soulevé le dossier mercredi à l'Assemblée nationale, soutenue par Silicium Québec qui contredit également les chiffres du ministre.

«Je maintiens que la production c'est 100 000 tonnes (...) Il y a 200 000 tonnes importées en Amérique», a répété Jacques Daoust.

En fait, le chiffre des fonctionnaires du ministère de l'Économie se situe plutôt autour de 116 000 tonnes, un chiffre corroboré par un site américain.

Silicium Québec est en désaccord avec ces chiffres de production.

«Le 116 000 tonnes d'importation en 2013 est un chiffre très élevé», croit le président-directeur général de Silicium Québec, René Boisvert.

«La capacité de production est près de 200 000 tonnes si on inclut la capacité inutilisée.»

La CAQ concède que le marché américain a besoin de 300 000 tonnes de silicium.

Mais elle demande maintenant d'avoir accès à des études avant d'aller de l'avant avec l'entreprise espagnole, FerroAtlantica, qui se propose de construire la plus grosse usine de silicium en Amérique du Nord pour un coût de 375 millions de dollars.

Dans la même catégorie