/news/homepage

Le Canada envoie des militaires en Irak

TVA Nouvelles

Le premier ministre Stephen Harper a annoncé vendredi que le Canada enverra «plusieurs douzaines» de conseillers militaires en Irak afin d'aider le pays à combattre l'État islamique de l'Irak et du Levant (EIIL).

Dans un communiqué, le bureau du premier ministre Harper précise que les membres des Forces canadiennes se joindront aux militaires américains pour offrir des conseils tactiques et stratégiques au gouvernement irakien sur la façon de diriger ses forces de sécurité dans le nord du pays des moyens pour lutter plus efficacement contre l'EIIL.

«Le fanatisme dont fait preuve le groupe terroriste EIIL constitue une menace réelle pour la sécurité de la région et pour des millions d'innocentes personnes en Iraq, et Syrie et au-delà», a indiqué le premier ministre Harper, dans un communiqué.

«Si on ne réagit pas, l'EIIL constitue également une menace directe pour le Canada et ses alliés. Le déploiement de membres des Forces armées canadiennes est une mesure concrète en vue de mettre fin au carnage meurtrier de l'EIIL et de répondre à la crise humanitaire qu'il a provoquée», a poursuivi M. Harper.

Le bureau du premier ministre indique que les chefs des partis d'opposition aux Communes ont été informés de la décision d'autoriser le déploiement.

De plus, une réunion spéciale du Comité des affaires étrangères de la Chambre des communes sera convoquée aussitôt que possible.

Les militaires seront déployés pour une période initiale pouvant atteindre 30 jours. L'engagement du Canada sera réévalué au terme de cette période.


Dans la même catégorie