/news/law

Pas d'enquête préliminaire pour Accurso, Marcotte malade

TVA Nouvelles

L'enquête préliminaire des 17 accusés de l'opération Gravier a débuté aujourd'hui au palais de justice de Joliette, mais l'ex-maire de Mascouche, Richard Marcotte, ne sera pas présent durant toute la durée de celle-ci à cause de la maladie.

Un interdit de publication nous empêche de dévoiler les détails entourant son état de santé.

Quant à l'homme d'affaires Tony Accurso, lui aussi au nombre des accusés, il ne subira pas d'enquête préliminaire après avoir accepté d'être cité à procès.

(Tableau TVA Nouvelles)

L'entrepreneur Normand Trudel figure parmi les autres accusés, qui doivent être présents ce matin devant le juge Paul Chevalier.

Au total, les accusés font face à 46 chefs d'accusation, notamment fraude, complot, influence sur un fonctionnaire municipal, abus de confiance et fraude envers le gouvernement.

Le juge Bruno Leclerc, qui devait présider l'enquête préliminaire, s'est retiré pour cause d'apparence de conflit d'intérêts.

(Tableau TVA Nouvelles)

L'enquête préliminaire, qui s'annonce longue et laborieuse, devrait s'étendre sur huit semaines.

L'opération Gravier s'est déroulée en avril 2012 et a permis l'arrestation de 17 personnes en lien avec un présumé système de malversations à la Ville de Mascouche.