/news/culture

Pour Elles, un hommage aux 14 victimes

TVA Nouvelles

À l'approche du triste 25e anniversaire de la tragédie de l'école Polytechnique de Montréal 14 femmes ont été assassinées, la Coalition pour le contrôle des armes et la clinique Juripop préparent un événement au théâtre Outremont.

«25 ans, c'est aussi le moment de dire: "On va de l'avant. On n'oublie pas, on ne pourra jamais oublier. Je ne pourrai jamais oublier. Mais on va de l'avant», explique Nathalie Provost de la Coalition.

Le 6 décembre, le spectacle Pour Elles rendra hommage aux 14 jeunes femmes abattues à Polytechnique en décembre 1989. Sept femmes et sept hommes parmi les plus grandes voix du Québec. Robert Charlebois, Mara Tremblay, Marie-Josée Lord et Yann Perreault se produiront sur la scène du théâtre Outremont.

«Le fait de transmettre cette mémoire et de passer cette émotion-là, ça nous permet aussi de vivre une catharsis collective et d'arriver ensemble à dire à ceux qui nous succèdent: "Il y a de l'espoir. Et c'est l'espoir qu'on veut transmettre avec ce spectacle-là."», affirme la directrice artististique Lorraine Pintal.

Les profits du spectacle aideront la Coalition pour le contrôle des armes dans son combat pour la préservation des données du registre en Cour suprême.

«Nous sommes une organisation pauvre et nous nous battons contre des géants. Les gens contre qui on se bat, c'est le lobby des armes à feu. C'est un lobby puissant, financé, extrêmement riche et on est vraiment David contre Goliath», poursuit Mme Provost.

«Nous sommes en face d'un gouvernement qui souhaite à tout prix libéraliser le contrôle des armes, faire en sorte que tout le monde, le plus facilement possible, puisse se procurer une arme», ajoute Marc-Antoine Cloutier de la clinique Juripop.

La clinique juridique représente la Coalition pour le contrôle des armes qui conteste la destruction du registre des armes à feu. La Cour suprême doit rendre une décision dans les prochains mois.