/regional/montreal/montreal

Une délicate opération qui aide dans la lutte au cancer de la prostate

TVA Nouvelles

L'hôpital Notre-Dame du CHUM pratique une rare et délicate opération qui permet aux hommes atteints du cancer de la prostate de lutter contre la maladie.

«L'avantage de ce traitement, c'est qu'il se donne en une seule journée. Le patient rentre le matin et sort le soir. Il récupère assez rapidement», affirme la Dre Guila Delouya, radiooncologue au CHUM.

Cette délicate intervention d'une durée totale d'environ une heure consiste à introduire des petits grains d'iode de 4,5 millimètres de longueur enrobés de titane directement dans la prostate afin d'accroître les chances de guérison.


(Crédit photo: TVA Nouvelles)

Une sonde échographique introduite dans la prostate prend des images en 3D qui sont analysées à l'aide d'un logiciel pour s'assurer que les grains radioactifs sont insérés au bon endroit.

Vingt aiguilles sont placées l'une après l'autre dans la prostate pour déposer un maximum de 75 grains.

À la fin de l'intervention, une technologue a la responsabilité de s'assurer que tous les grains radioactifs ont bel et bien été mis en place.

95% de réussite

Depuis 10 ans, ce sont plus de mille interventions du genre qui ont été pratiquées à l'hôpital Notre-Dame avec un taux de réussite de 95%.

Jean-Pierre Gouin, 71 ans, a subi cette intervention avec succès il y a une semaine. Ses médecins vont continuer à le suivre de près, mais aucun autre traitement n'est requis.

La radioactivité disparaîtra progressivement durant les six premiers mois et complètement au bout de deux ans.


(Crédit photo: TVA Nouvelles)

«Ça demeure dans la prostate et ça devient inactif, et on garde ça jusqu'à la fin de nos jours», explique le patient.

Dans la province, ce genre d'intervention est pratiquée sous anesthésie locale, uniquement à l'Hôtel-Dieu de Québec et à l'hôpital Notre-Dame.

Au Québec, le taux de survie pour le cancer de la prostate est de 96% après 5 ans, grâce, entre autres, à ce genre d'intervention.