/finance/homepage

Reitmans fermera ses magasins Smart Set

TVA Nouvelles

La chaîne de magasins de mode Reitmans (RET) a annoncé mardi qu'elle met en place un plan de restructuration qui prévoit la fermeture de sa bannière Smart Set.

L’entreprise montréalaise indique que son plan de rehaussement de la rentabilité passe par la fermeture de ses 107 magasins au Canada dont les 36 situés au Québec.

La bannière Smart Set représente environ 10 % des ventes annuelles totales de la Reitmans s'élevant à environ 96 millions de dollars.

L’entreprise précise dans un communiqué que « malgré une certaine amélioration du rendement de la bannière Smart Set, la direction a déterminé que la meilleure stratégie pour accroître ses résultats d'exploitation consistait à réorienter ses efforts de vente et de marchandisage en convertissant environ 76 magasins Smart Set à d'autres bannières de la société et en fermant 31 magasins. ».

Le premier magasin Smart Set a ouvert ses portes en Ontario, en 1970.

L’entreprise ne prévoit aucune dépréciation des inventaires ni indemnité de départ importantes pour les membres du personnel.

Reitmans exploite près de 1700 magasins au pays sous les enseignes Reitmans, Penningtons, Addition Elle, RW & CO., Thyme Maternité et Smart Set, de même que 21 espaces-boutiques Thyme Maternité dans des magasins Babies"R"Us.

L’annonce de cette fermeture survient après celle de la chaîne de vêtements Jacob qui a annoncé le mois dernier la fermeture complète de ses magasins du pays en raison de difficultés financières liées au succès de marchands étrangers.  D’autres, comme Le Château doivent composer avec une baisse de leurs ventes. 

Plusieurs entreprises du commerce de détail au Canada ont enregistré une baisse de leur vente au cours des derniers mois alors que plusieurs  concurrents tels que Walmart et Target prennent de l'expansion à travers le pays.

En Bourse, l’action Reitmans a perdu la moitié de sa valeur au cours des deux dernières années passant de 12 $ en 2013 à 5,80 $ mardi.