/news/world

Menaces d'un djihadiste canadien

TVA Nouvelles

«Soit vous faites vos bagages ou vous préparez vos explosifs. Soit vous achetez votre billet d'avion ou vous aiguisez vos couteaux».

Voilà ce que propose aux musulmans du Canada John Maguire, un étudiant qui aurait joint l'État islamique, dans une vidéo menaçante envers le Canada circulant sur le web.

Dans une vidéo d'environ six minutes, l'homme se décrit notamment comme «un Canadien typique», qui jouait au hockey et qui grattait une guitare. Il dit aussi être un bon étudiant et n'avoir aucun dossier criminel.

Portant une barbe et des cheveux longs et arborant un foulard noir et blanc sur la tête, Maguire dit dans la vidéo vouloir «avertir le Canada» qu'il sera puni pour ses actes. «Le jour du jugement viendra», prévient-il, en répétant à plusieurs reprises à quel point il considère que les lois sont «oppressantes» envers les musulmans.

Il lance un message clair aux musulmans du Canada à la toute fin de la vidéo. «Soit vous joignez l'État islamique et venez vivre sous les lois d'Allah ou vous suivez l'exemple du frère [Martin] Ahmad Rouleau», faisant référence à l'homme de 25 ans qui a délibérément foncé sur deux militaires avec sa voiture, tuant l'adjudant Patrice Vincent, le 20 octobre, à Saint-Jean-sur-Richelieu.

En août dernier, les autorités ont confirmé à la famille Maguire que l'homme de 23 ans, qui étudiait en ingénérie à l'Université d'Ottawa, avait acheté un aller simple pour la Syrie. Sa famille était sans nouvelle depuis.

Selon un collègue de travail d'un supermarché, John Maguire semblait s'être radicalisé alors qu'il vivait encore au Canada. Sur Facebook, il publiait des statuts proposant notamment d'imposer la charia en utilisant la violence. «Il a clairement subi un lavage de cerveau», avait-il notamment confié à l'Agence QMI.

Sur les réseaux sociaux, il avait changé son nom pour Yahya Maguire et publiait de longs messages critiques envers les politiques des pays occidentaux tout en faisant l'éloge des actes de terrorisme et d'extrémisme. Sa page Facebook a été supprimée depuis.

Menaces sérieuses

Selon Michel Juneau-Katsuya, ex-agent du Service canadien du renseignement de sécurité (SCRS), ces menaces sont à prendre au sérieux. «On nous menace de conséquences et on nous menace de prendre des actions. Ils sont loin, mais ça ne veut pas dire qu'il faut prendre cela à la légère», a-t-il dit, en entrevue à TVA Nouvelles.

Il ajoute que «le message de Maguire est bien peaufiné. Son texte n'est pas improvisé. C'est de la qualité à l'État islamique à son meilleur au niveau de production vidéo. Il y a des milliers de jeunes, qui ont été séduits par cette propagande haineuse, qui ont rejoint l'État islamique», a-t-il ajouté.

Le ministre fédéral de la Sécurité publique, Steven Blaney, a aussi réagi par communiqué.
«Le terrorisme constitue une menace réelle et sérieuse pour les Canadiens, et nous devons demeurer vigilants. C'est pourquoi nous prenons part à la coalition qui mène actuellement des frappes aériennes contre l'EIIL et que nous appuyons les forces de sécurité en Irak dans leur lutte contre ce fléau terroriste», a-t-il déclaré.