/regional/centreduquebec

Le mouvement prend de l'ampleur à Magog

Josée Cloutier

Pressé dans le temps, le groupe Magog refuse accentue sa sensibilisation auprès des citoyens de l'ancien Canton de Magog, visés par le programme de renouvellement des compteurs d'Hydro-Québec.

Magog envisage même un règlement pour interdire les compteurs intelligents sur l'ensemble de son territoire. La Municipalité est d'ailleurs en attente d'un avis juridique sur la question. «C'est clair, le conseil municipal n'en veut pas! J'évalue qu'il y a 9 citoyens sur 10 qui s'y opposent. Je suis bombardée de courriels d'appuis et de messages sur les réseaux sociaux», explique la mairesse Vicki May Hamm.

L'opposition de Magog aux compteurs intelligents ne date pas d'hier. En 2013, le conseil avait statué qu'il n'y aurait pas de compteurs chez les clients desservis par le réseau d'Hydro-Magog. Une mesure que la Ville souhaiterait pouvoir étendre aux 30% de citoyens qui résident dans le Canton de Magog et qui sont desservis par Hydro-Québec.

«L'inquiétude monte! Comme les études sur les impacts sur la santé sont contradictoires, je crois que dans le doute, on devrait s'abstenir», avance la mairesse.

Hydro-Québec a informé les citoyens du Canton de Magog par lettre à la mi-décembre qu'elle devait remplacer tous ses compteurs électromécaniques, dont la technologie est désuète, par des compteurs de nouvelle génération.

La société d'État compte bien aller de l'avant, malgré le vent d'opposition. «Hydro-Québec n'est pas assujettie à la réglementation municipale. Hydro-Québec travaille dans le respect des décisions de la Régie de l'énergie, qui est un tribunal administratif indépendant, a affirmé Serge Abergel, porte-parole d'Hydro-Québec.»

Les opposants aux compteurs intelligents ont convié la population magogoise à une rencontre d'information le jeudi 8 janvier à 19h30, au centre communautaire de la rue Merry.

Les citoyens qui le désirent pourront obtenir de l'aide pour effectuer une demande de retrait et opter pour le compteur sans radiofréquences. «N'allez pas croire que je suis contre la technologie. Je préside le comité sur les villes intelligentes. Je suis pour la technologie, mais pas à n'importe quel prix!», a tenu à préciser la mairesse.


Séance d'information sur les compteurs intelligents:
jeudi 8 janvier à 19h30
Centre communautaire (95, rue Merry Nord à Magog)
Salle Ovila-Bergeron (local 119)
Pour plus de détails:
https://magogrefuse.wordpress.com/
infoscompteurs@gmail.com
819 674 0576