/news/culture

Une réplique en glace du Trône de fer

TVA Nouvelles

Hier, ils étaient à l'Hôtel de glace, aujourd'hui, c'est au palais du Bonhomme Carnaval qu'ils se sont rendus.

En tournée promotionnelle à Québec, des gens de la chaîne HBO et de la série Le Trône de fer (Game of Thrones) ont eu droit à une surprise, ce matin.

(TVA Nouvelles)

Tout près du palais de glace de Bonhomme, les gens du Carnaval ont fait sculpter un trône de glace semblable au fameux trône de fer qui est au milieu de toutes les convoitises dans la populaire série télévisée.

(TVA Nouvelles)

Il a fallu 12 heures d'un travail minutieux pour sculpter la réplique à même un bloc de glace de deux tonnes et demie. Haut de huit pieds (2,4 m) et large de cinq (1,5 m), le résultat a impressionné Brian Blazik, vice-président de HBO Home Entertainement Canada.

«C'est incroyable que les artistes puissent créer des choses comme ça et en particulier, le trône de glace. Nous étions un peu nerveux lorsqu'ils nous ont dit qu'ils voulaient le faire. Après l'avoir vu, pas de doute, c'est parfait»

(TVA Nouvelles)

Les gens de HBO sont venus à Québec pour faire la promotion du lancement prochain sur DVD de la quatrième saison de la série Le Trône de fer, qui se déroule essentiellement en hiver.

«Game of Thrones» sur glace

Mardi soir, c'était donc l'Hôtel de glace qui avait des allures de «Game of Thrones».

Pour l'occasion, les allées étaient éclairées à la torche, les célèbres verres de glace avaient été identifiés au nom de la série et les quatre cocktails offerts portaient les noms des familles qui se battent pour le trône de fer : Lannister, Stark, Targaryen et Barathen.

Selon Brian Blazik, l'Hôtel de glace était tout indiqué pour accueillir l'événement.

«La quatrième saison est très portée sur le Nord. J'avais entendu parler de la magie entourant l'Hôtel de glace et il fallait absolument que le lancement ait lieu ici», a-t-il indiqué.

Malgré les promesses faites il y a quelques jours, aucun acteur n'était sur place pour cet événement privé, exclusif à la Ville de Québec. Selon ce que le «Journal de Québec» a pu apprendre, des conflits d'horaires expliqueraient leur absence. Il n'a toutefois pas été possible d'apprendre quels noms étaient sur la liste des invités.

Avec Élisa Cloutier, Agence QMI