/regional/montreal

Reprise du conseil de Ville houleux à Outremont

Yves Poirier

Dans l'arrondissement d'Outremont, à Montréal, c'est le calme après la tempête. Ce matin, la séance du conseil, qui avait pris fin de façon abrupte en début de semaine, a repris.

La conseillère indépendante Jacqueline Gremaud a en effet plié bagage lundi soir dernier puisqu'elle aurait été en désaccord avec un projet pilote de voitures libre-service et de vignettes de stationnement. L'autre conseillère indépendante Céline Forget s'était levée à son tour pour quitter la salle du conseil, estimant que l'adoption d'un règlement en ce sens était précipitée.

Après le départ des deux conseillères, la séance avait été ajournée pour être reportée à ce matin, où le tout s'est déroulé dans l'ordre. Jacqueline Gremaud a voulu préciser les raisons qui l'ont amenée à quitter l'assemblée, lundi.

«Quand il y a un moment où vous êtes en tremblement, que vous avez envie de vomir et que vous êtes en sueur, vous dites au greffier, il faudrait que je sorte. Si j'avais voulu échapper à un vote, ce n'est pas celui-là que j'aurais choisi», a indiqué Mme Gremaud.

Or, quand nous lui avons demandé si un élu lui donnait des maux de cœur au conseil, elle a souri et indiqué : «Je ne veux pas répondre».

Rappelons qu'il y aura une élection partielle dans l'arrondissement d'Outremont le 22 mars prochain pour élire un successeur à la conseillère Lucie Cardyn, qui a démissionné.

Christine Gélinas-Elie se présente pour l'équipe de Marie Cinq Mars, Philippe Tomlinson pour Projet Montréal et Marie Potvin pour l'Équipe Coderre.