/news/world

De l'alcool en poudre autorisé aux États-Unis

TVA Nouvelles

L'alcool en poudre vient d'obtenir son autorisation et fera son entrée aux États-Unis. L'entreprise qui veut commercialiser ce produit veut envahir d'autres marchés, rapporte CNN Money.

L'autorité fédérale américaine, Alcohol and Tobacco Tax and Trade Bureau, vient de donner son feu vert au produit Palcohol de la société Lipsmark. Il lui reste à gagner la confiance des États.

L'entreprise veut commercialiser de la poudre de vodka, de rhum et de cocktails d'ici l'été. Elle cherche des distributeurs dans d'autres pays.

L'alcool en poudre sera vendu aux adultes ayant l'âge légal, soit 21 ans aux États-Unis. Il pourra être mélangé avec de l'eau.

La poudre prend du temps à se dissoudre, ce qui devrait empêcher les mécréants d'en dissimuler dans le verre d'une autre personne.

Lipsmark avance que sa formule sera pratique pour les voyageurs qui partent avec leur sac à dos et qui veulent s'offrir un verre sur la route.

Avant d'obtenir cette autorisation, Lipsmark avait essuyé un revers et perdu sa première approbation. Son site web suggérait auparavant d'en amener aux d'événements sportifs et culturels où les produits alcoolisés coûtent trop cher. Sinon d'en ingérer par le nez pour se mettre instantanément en état d'ébriété.

Éduc'alcool s'inquiète

Hubert Sacy, directeur général d'Éduc'alcool s'inquiète de l'autorisation qui vient d'être accordée aux États-Unis.

Selon lui, il sera extrêmement difficile de contrôler la vente et l'usage de ce produit et il n'est pas suffisant qu'il ne soit pas vendu au Québec pour qu'il ne se retrouve pas entre les mains des jeunes et des personnes les plus vulnérables.

Aux États-Unis, plusieurs États comme l'Ohio, le Colorado et New York, ont déjà interdit la vente de Palcohol sur leur territoire.