/news/homepage

Les animaux, des membres de la famille?

TVA Nouvelles

Jusqu'où sommes-nous prêts à aller quand il s'agit de nos animaux de compagnie? Plusieurs sont prêts à les considérer comme des membres de leur famille et parfois même plus.

Questionnés par la firme Léger dans le cadre de La Vraie question, 1000 Québécois ont tout révélé sur l'importance de leurs animaux de compagnie.

«Il a grandi avec nous. Il est comme un de plus dans la famille, oui, c'est ça. On l'aime beaucoup», explique un passant rencontré par TVA Nouvelles.

«Bien, en fait, c'est mon meilleur ami. C'est lui qui fait en sorte que, tous les jours, je suis de bonne humeur! Ha! ha! ha!», de dire un autre.


(Crédit photo: TVA Nouvelles)

Au Québec, 50% des foyers possèdent un animal de compagnie. Un chiffre important, mais moindre que la moyenne canadienne (57%) et que chez nos voisins du sud (62%).

Selon les résultats, il y a également plus de chats que de chiens dans le palmarès des animaux les plus populaires. Ensuite suivent l'oiseau, les reptiles, le lapin et le cochon d'Inde.

Les animaux font partie intégrante de nos vies et plus encore si l'on en croit les résultats du sondage.


(Crédit photo: TVA Nouvelles)

«38% des propriétaires d'animaux de compagnie nous disent: "Mon animal de compagnie est aussi, sinon plus important que mon conjoint. 38% dans la population générale; 50% chez les femmes. Donc, à la maison, Fido ou le conjoint, ce n'est pas réglé comme question», explique Christian Bourque de chez Léger.

«Je m'ennuie de mon animal quand je suis en vacances: 72% des propriétaires d'animaux de compagnie le pensent. Je risquerais ma vie pour sauver mon animal: 40% des propriétaires d'animaux de compagnie. Est-ce que la mort de l'animal est aussi importante que la mort d'un proche? 41% nous disent que oui», conclut M. Bourque.

Dans la même catégorie