/news/world

Kim Jong-un recrute pour ses «troupes du plaisir»

TVA Nouvelles

Le leader nord-coréen Kim Jong-un a ordonné le retour des «troupes du plaisir», créées par son grand-père Kim Il-sung, fondateur de la nation. Le grand recrutement de jeunes filles devrait commencer bientôt, a annoncé le président.

Le précédent groupe de femmes d'agrément, dont les membres avaient été choisis par les proches de son père, a été dissous à la mort de ce dernier, explique le quotidien britannique The Telegraph.

«À son arrivée au pouvoir, Kim Jong-un n'avait confiance en personne et a ordonné des enquêtes sur tous les membres du régime, du plus au moins important», a indiqué le professeur spécialisé dans les affaires nord-coréennes à l'Université Wadesa de Tokyo, Toshimitsu Shigemura.

C'est que ces filles, ayant souvent 13 ou 14 ans lors de leur recrutement, sont sélectionnées scrupuleusement et arrachées de force à leur famille pour servir le guide suprême. Elles vivent au palais et ont donc accès à des informations privilégiées.

«Les femmes d'agrément de son père connaissaient de nombreux secrets et elles ont dû prêter serment de ne révéler aucune information avant d'être renvoyées dans leur village d'origine», a fait savoir Toshimitsu Shigemura.

Dans le passé, les demoiselles sélectionnées pour leur beauté devaient divertir le dictateur en chantant ou en dansant, empochant ainsi un salaire de 4000$, somme élevée en Corée du Nord, en plus de recevoir des appareils électroménagers. Alors que les plus belles étaient obligées de devenir les concubines du leader, les moins jolies d'entre elles étaient affectées au ménage pour un salaire de 2000$, selon le média nord-coréen Chosun Ilbo.

Les membres de ces troupes du plaisir étaient sélectionnés par de hauts dirigeants qui sillonnaient le pays et arrachaient de jeunes filles à leur famille sous prétexte qu'elles devaient accomplir une mission importante auprès du leader.

«Cette pratique se perpétue depuis trois générations. Elle est devenue une tradition qui démontre le pouvoir du leader sur le peuple et son pouvoir sexuel», a précisé le professeur Shigemura.

Kim Jong-un est marié une ancienne chanteuse, Ri Sol-ju, depuis 2013 et le couple a une petite fille.