/regional/montreal

La NASA financera les recherches d'un Montréalais

Anne Caroline Desplanques

Pour la première fois de l'histoire, un jeune chercheur montréalais a remporté une bourse de la NASA pour explorer les exoplanètes.

Jamais un québécois n'avait gagné ce prestigieux prix.

Jonathan Gagné n'a que 27 ans et défendra sa thèse de doctorat en physique à l'Université de Montréal dans quelques jours.

Mais grâce au prestigieux «Carl Sagan Fellowship» de la NASA, il a déjà en poche un billet pour une aventure spatiale de trois ans dans un centre de recherche de premier plan à Washington.

Le jeune chercheur y étudiera l'atmosphère des exoplanètes, ces planètes lointaines situées à en-dehors de notre système solaire.

Ces planètes fascinent les scientifiques, car elles pourraient bien être propices à la vie.
Le mentor de Jonathan Gagné, l'astrophysicien montréalais René Doyon, est le premier au monde à avoir réussi à photographier un système planétaire autre que le nôtre.

Les travaux des deux Québécois pourraient un jour permettre de déterminer la composition chimique des exoplanètes et de leurs lunes. Et pourquoi pas, d'y trouver de l'eau et de l'oxygène.