/news/homepage

Des trop-perçus détournés par le gouvernement?

TVA Nouvelles

Les trop-perçus d'Hydro-Québec et les frais de relève qui sont encore chargés malgré l'installation des compteurs intelligents ont encore fait réagir l'opposition à Québec.

«Monsieur le président, le premier ministre ne répond pas à la question. Il détourne des fonds chez Hydro-Québec», s'est exclamé le chef de la CAQ, François Legault, avant de se faire rabrouer par le président de l'Assemblée, Jacques Chagnon.

C'est que malgré l'installation de trois millions de compteurs intelligents, ce sont 160 millions de dollars en trop-perçus et frais de relève qui sont chargés par Hydro-Québec et ensuite récupérés par le gouvernement.

Le chef de la deuxième opposition a été particulièrement cinglant sur ce dernier montant de trop-perçus en 2014.

«Il a fait adopter sous bâillon la loi 28 pour empêcher Hydro-Québec de rembourser 160 millions de dollars», a dit François Legault.

Les frais de relève continuent d'être appliqués malgré l'arrivée des compteurs intelligents qui éliminent les releveurs.

«Il n'y a pas mille explications, monsieur le président, hein? Si la facture de 0,40 cent par jour n'a pas diminué, c'est que les frais de relève, on les paie encore», a affirmé le porte-parole de l'opposition officielle en matière d'énergie et de ressources naturelles, Bernard Drainville.

Selon le ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles, cette situation est temporaire.

«Il va y avoir une baisse, et quand tous les compteurs intelligents seront installés, il n'y en aura plus de frais de relève», a expliqué le ministre Pierre Arcand.