/regional/saguenay

Une fête de retraités assombrie

TVA Nouvelles

Une fête de reconnaissance pour les retraités de l'Université du Québec à Chicoutimi a été assombrie jeudi après-midi par un mouvement de protestation des employés syndiqués.

Une quarantaine de travailleurs du Syndicat canadien de la fonction publique ont quitté la salle bondée à l'arrivée du recteur de l'UQAC, Martin Gauthier.

Les employé syndiqués ont voulu exprimer leur mécontentement face aux récentes coupures.

«Il n'y a pas juste les techniciens ou les employés de soutien qui doivent être coupés dans la masse salariale. Il y a un niveau hiérarchique qui ne semble pas être touché à l'UQAC» a commenté Normande Truchon, présidente du SCFP.

La direction de l'UQAC reconnaît ses nouveaux impératifs budgétaires, mais a été surprise par l'intervention.

«Ce que je m'explique mal, c'est le moment qui a été choisi de manifester dans le cadre d'une activité qui se veut une fête de reconnaissance pour des collègues», a conclu Marie-Karlynn Laflamme, directrice du Bureau des affaires publiques de l'UQAC.