/news/homepage

La loi C-51 entre en vigueur au Canada

TVA Nouvelles

La Loi antiterroriste de 2015 est entrée en vigueur jeudi après-midi, alors que le controversé projet de loi C-51 a reçu la sanction royale.

La Loi vise à lutter directement contre les menaces terroristes en accroissant le partage des renseignements entre les ministères et les organismes gouvernementaux pertinents, à des fins de sécurité nationale.

La législation criminalise aussi l'apologie et la promotion de la commission d'infractions terroristes, en plus de fournir aux services de police les outils supplémentaires dont ils ont besoin pour prévenir, détecter et combattre les menaces terroristes.

«Les récentes attaques en territoire canadien à Saint-Jean-sur-Richelieu, à notre Monument commémoratif de guerre du Canada et aux édifices du Parlement au cœur de notre démocratie, nous rappellent que le terrorisme jihadiste constitue une menace mondiale et que le Canada n'est pas à l'abri de la menace que posent des organisations terroristes comme l'EIIS», a souligné le ministre de la Sécurité publique, Steven Blaney.

C-51 a suscité la controverse depuis son dépôt au mois de janvier.

Nombreux sont ceux et celles qui ont dénoncé le projet de loi, craignant que les libertés civiles soient menacées.

D'anciens premiers ministres, le Barreau canadien, des universitaires et des gens d'affaires ont d'ailleurs élevé leurs voix contre le projet de loi.