/news/law

Harinder Singh Cheema accusé de meurtre non prémédité

TVA Nouvelles

L'un des 10 criminels les plus recherchés au Québec, Harinder Singh Cheema, arrêté à San Francisco en Californie le 8 juillet, a été accusé, jeudi, au palais de justice de Montréal, du meurtre non prémédité de sa femme, tuée en 2007, le jour de Noël.

L'homme de 36 ans avait été extradé mercredi des États-Unis au Canada, a fait savoir le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) dans un communiqué. Il est revenu au pays vers 20 h 30.

À la suite de son arrestation au début du mois, «l'accusé ne s'étant pas prévalu de son droit de contestation de son extradition, les procédures se sont déroulées très rapidement», a indiqué le SPVM.

Cheema était visé par une «Notice rouge» d'Interpol. Il faisait l'objet d'un mandat d'arrestation international depuis 2008.

Le SPVM a indiqué que les enquêteurs des crimes majeurs avaient été prévenus dès le 26 juin que Cheema se trouvait dans la région de San Francisco.

«Les enquêteurs ont travaillé avec empressement afin de fournir les documents et renseignements requis par les autorités américaines afin que ces derniers puissent procéder à l'arrestation du prévenu, a souligné le SPVM. De son côté, le Directeur des poursuites criminelles et pénales à Montréal s'est également saisi du dossier, et a conclu que le chef d'accusation de meurtre au deuxième degré devait être maintenu.»

Pour une raison encore inexpliquée, Harinder Singh Cheema aurait assassiné sa conjointe le 24 décembre 2007, dans leur logement de la rue Deguire, à Montréal. Peu de temps après le meurtre, Cheema avait quitté son domicile avec ses deux enfants - un garçon de 3 semaines et une fillette de 18 mois - qu'il avait conduits chez une amie de sa conjointe.

Le suspect s'était ensuite éclipsé et n'était jamais retourné chercher ses enfants.

Le corps de la victime, Gurpreet Kaur, 29 ans, avait été découvert 24 heures plus tard, enroulé dans un drap sur le balcon de son logement.