/news/homepage

Un troisième corps sorti des décombres

TVA Nouvelles

Si l'un de vos proches manque à l'appel à la suite de cet incendie, communiquez avec la Sûreté du Québec au 1 800 659-4264.

Trois corps ont été sortis des décombres jeudi après-midi à la suite de l'incendie qui a ravagé un immeuble d'une trentaine de logements la nuit précédente  à Drummondville. La Sûreté du Québec avait annoncé peu de temps avant que trois personnes étaient portées disparues.

(Courtoisie, Chantal Allard)

Les pompiers ont extirpé les corps des trois victimes du dernier étage et les ont descendus sur un brancard devant les caméras de télévision. Toutefois, jeudi soir, la SQ ne confirmait pas ces informations.

La police avait précisé vers 14 h 45 qu'elle ne les considérait pas forcément les personnes manquant à l'appel comme des victimes, tant que les pompiers n'auront pas terminé les recherches à l'intérieur des restes du bâtiment.

«La priorité a été de rendre le bâtiment sécuritaire, a expliqué Aurélie Guindon, de la SQ. Il a fallu solidifier la structure avant d'entreprendre la fouille des décombres.»

Les recherches ont pu débuter vers 13 h 30, a ajouté la porte-parole, soulignant que l'objectif des prochaines heures était de retrouver les personnes disparues, mais également de soutenir les familles touchées par ce drame.

(Crédit photo: Facebook, capture d'écran de la vidéo de Mathieu Bibeau)

Huit blessés

Même si aucun décès n'a été annoncé par les autorités, deux coroners étaient sur les lieux, jeudi et un important dispositif a été mis en place à proximité du bâtiment résidentiel.

La Sûreté du Québec a également dit que huit personnes avaient été blessées, mais elle n'a pas donné de précisions concernant leur état de santé. Leur vie ne serait toutefois pas en danger.

La cause de l'incendie est inconnue, du moins la SQ n'a pas voulu s'avancer sur la question.

L'incendie a débuté vers 00 h 40, a indiqué Audrey-Anne Bilodeau, porte-parole de la SQ.

Dans une vidéo publiée par un citoyen sur Facebook, on peut voir des flammes sortant de plusieurs fenêtres des appartements, ainsi que du toit. Un imposant panache de fumée s'échappait du haut du bâtiment. Une cinquantaine de pompiers étaient en action sur les lieux.

Le chef du service de sécurité incendie, Georges Gagnon, a indiqué que ses pompiers avaient sauvé du feu six ou sept personnes réfugiées sur leur balcon ou près des fenêtres de leur appartement. La fumée se serait répandue assez rapidement dans le bâtiment.

Les pompiers ont éprouvé de la difficulté à se rendre dans le bâtiment parce qu'un des planchers s'est effondré.

(Capture d'écran TVA Nouvelles)