/news/homepage

Vers un record de clients débranchés

TVA Nouvelles

Pour une deuxième année consécutive, Hydro-Québec enregistre un record d'interruption de service pour les neuf premiers mois de 2015.

Selon les chiffres obtenus par notre Bureau d'enquête, depuis 1er janvier, pas moins de 53 000 clients ont vu leur service interrompu par la société d'État. L'an dernier au cours de la même période 49,000 clients avaient été débranchés.

«Avec les hausses d'Hydro-Québec et toutes les autres hausses, ça nous prend à la gorge», a déclaré à notre Bureau d'enquête Kathy Poulin, une mère monoparentale de trois enfants.

(Capture d'écran TVA Nouvelles)

On sait qu'au cours des trois dernières années, les tarifs d'électricité ont augmenté de près de 10%. L'augmentation a été encore plus importante pour le tarif de plus de 8 cents le kWh, qui s'ajoute à la première tranche de 30 kWh par jour, et qui est consacrée au chauffage pour ceux qui se chauffent à l'électricité.

Avec les deux derniers hivers froids, les clients d'Hydro-Québec ont été particulièrement éprouvés. «Régulièrement il y a des familles qui nous racontent ne plus être capables de payer leur compte d'électricité, avoir froid à la maison et être obligées de faire mettre les manteaux d'hiver», explique Sonia Desbiens, intervenante pour Le Fablier, sur la Rive-Sud de Montréal.

Hydro-Québec peut signer des ententes

«On est conscient des efforts que doivent faire certains clients et c'est pour ça qu'on est ouvert à signer des ententes», rappelle Nathalie Vachon, porte-parole d'Hydro-Québec.

«On souhaite en fin de compte que les montants impayés ne provoquent pas une facture pour l'ensemble des consommateurs du Québec».

Kathy Poulin a pu être rebranché rapidement, après une interruption de 24 heures, grâce à l'intervention de son député.

En juin dernier elle devait 856$ à la société d'État. Grâce à une nouvelle entente, elle paiera désormais pendant deux ans 60$ dollars par mois et sa dette sera radiée en même temps, si elle paie régulièrement tous les mois.

Avant l'entente, elle payait en moyenne deux fois plus, uniquement pour l'électricité consommée, soit 115$ par mois; des chiffres confirmés par Hydro-Québec. Si Kathy Poulin a été admissible à ce traitement, c'est parce qu'elle est considérée comme faisant partie de la clientèle à faible revenu.

Depuis le début de l'année 204 000 ententes ont été conclues par des clients en difficulté avec leur compte d'électricité. L'an dernier, ce chiffre était de 203 000 pour la période des neuf premiers mois.

Enfin, l'an dernier, il y a eu 70 000 interruptions de service. C'était un record de tous les temps, en augmentation d'environ 40% sur l'année précédente. Hydro semble avoir révisé à 62 000 ces chiffres dévoilés l'an dernier, mais avec les chiffres de 53 000 interruptions depuis le début de l'année, confirmés par Hydro-Québec, un nouveau record d'interruption devrait être établi d'ici la fin de l'année... si la tendance se maintient.

-D'après un reportage de Michel Morin