/regional/montreal

Réfection du parc Olympique

De grands projets pour la tour du stade

TVA Nouvelles

TVA Nouvelles vous révélait lundi que le gouvernement va investir 166 millions de dollars dans le Parc olympique. La ministre du Tourisme estime que le moment est particulièrement bien choisi pour faire un tel investissement.

Du montant total, 43,5 millions de dollars doivent servir pour la réfection de la tour. La structure doit accueillir 1 300 employés de Desjardins, et ce, dès l'été 2018.

La ministre Dominique Vien a d'ailleurs reçu mardi la deuxième phase de l'étude sur le toit du stade. Parce que vingt ans après son installation, la toile a atteint sa durée de vie utile. En septembre 2014, on y dénombrait plus de 6 000 fissures. Elle coûte en moyenne un million de dollars par année, seulement en frais d'entretien préventif et de chauffage. L'étude suggère des pistes de solution.

Le gouvernement veut se donner le temps d'étudier la question en profondeur avant d'aller en appels d'offres.

Selon les sources de TVA Nouvelles, le gouvernement n'est pas fermé à l'idée de changer le toit du stade. Mais avant d'investir, on aimerait avoir des projets qui permettraient de justifier son remplacement. L'intention est de valoriser les équipements.

«Le Parc olympique, très sincèrement, est sur une relance assez spectaculaire, estime la ministre Vien. C'est un million de visiteurs que nous avons à chaque année. C'est le deuxième complexe le plus visité à Montréal après l'Oratoire, c'est l'icône touristique à travers le monde.»

La CAQ prudente

Avant de se réjouir, le chef de la CAQ François Legault affirme qu'il est temps d'avoir un plan d'avenir clair pour le stade. Malgré tout, la deuxième opposition à Québec voit d'un bon œil l'investissement, à condition que le processus soit transparent.

La décision concernant l'avenir du toit ne devrait pas être prise avant plusieurs mois. Le gouvernement veut avant tout s'assurer de la qualité du projet avant d'investir.

D'après un reportage d'Alain Laforest