/news/society

Soins aux aînés

Les coûts seront multipliés par six d'ici 30 ans

Agence QMI

archives, Agence QMI

Les dépenses liées aux soins continus des aînés au Québec et dans l'ensemble des provinces vont être multipliées par six d'ici 2046 pour atteindre 177 milliards $ par année, selon un rapport du Conference Board du Canada publié mardi.

«La part des Canadiens âgés de 65 ans et plus augmente et le nombre d'aînés de plus de 85 ans croît encore plus rapidement, a expliqué Louis Thériault, vice-président aux Politiques publiques. Cette tendance entraînera une hausse fulgurante de la demande de soins continus, puisque le nombre d'aînés ayant besoin d'aide devrait bondir de 71 % d'ici 2026 au Canada.»

Le rapport du Conference Board prévoit que les coûts des soins de santé offerts aux aînés auront plus que doublé d'ici 2026 par rapport à l'année 2011, passant de 28,3 à 62,3 milliards $, une hausse de 120 %.

C'est sans compter sur l'augmentation des besoins perçus comme étant insatisfaits ou mal satisfaits par les personnes âgées de 65 ans et plus. L'étude projette qu'en 2046, 458 000 aînés pourraient estimer que leurs besoins sont insatisfaits ou mal satisfaits, alors qu'ils sont environ 200 000 actuellement.

Pour répondre à la demande grandissante de soins continus, il faudra recourir à un nombre de plus en plus élevé de personnes soignantes non rémunérées telles que des bénévoles ou des aidants naturels, prévient le Conference Board.

En 2011, 5,3 millions de Canadiens prodiguaient des soins continus gratuitement. En 2046, ils seront 11,6 millions.

La demande de main-d'œuvre dans le secteur des soins continus devrait augmenter de 3,1 % par année jusqu'en 2026. Le rythme devrait s'accentuer pour atteindre 3,7 % par ans au cours des dix années suivantes.

Il s'agit du deuxième rapport de la série de recherches sur «L'avenir des soins destinés aux aînés canadiens». Il a été préparé pour l'Alliance canadienne pour des soins de santé durables du Conference Board du Canada.