/regional/quebec

Hackfest à Québec

Déceler les nouvelles tendances pour protéger son téléphone

TVA Nouvelles

Des centaines de personnes profitent du Hackfest, ce week-end à Québec, pour discuter des solutions pour éviter de compromettre la diffusion des données personnelles sur les appareils intelligents.

«On veut faire de la sensibilisation sur la sécurité informatique et former les gens pour comprendre le travail des criminels. La tendance est aux appareils intelligents. Tout le monde se promène avec de la technologie sur soi. Les attaques sont essentiellement là-dessus», souligne Patrick Mathieu, cofondateur du Hackfest.

Les informations personnelles sont plus à risque.

«Il y a énormément d'information, mais le niveau de sécurité n'a pas suivi. Il n'y a pas d'antivirus sur le téléphone, mais on en a un sur l'ordinateur à la maison», explique François Gagnon.

Capture d'écran, TVA Nouvelles

(Capture d'écran, TVA Nouvelles)

Ce professeur en informatique a développé un laboratoire virtuel qui permet de tester la sécurité des applications. Près de 25% d'entre elles auraient des failles importantes.

«Si je réussis à avoir ton mot de passe sur une application et c'est le même pour ton compte Facebook ou ton courriel, alors je peux changer tes mots de passe. Ça devient problématique et dangereux.

L'importance de la sécurité sous-estimée

Les experts recommandent d'installer un antivirus sur leurs appareils intelligents et de se méfier des applications téléchargées.

«Le monde pense qu'on est sécuritaire partout même si tu fais des mises à jour», dit Nadia Vigneault, une conseillère en sécurité.

Un Hackfest pour adolescent est prévu en janvier prochain.

L'objectif est de sensibiliser les jeunes à la cyberintimidation et de développer des outils pour la contrer.