/finance/consumer

Facture d'épicerie

Cuisiner en commun pour épargner

Anne Préfontaine

 - Agence QMI

 Comment réussir à tirer  le maximum de chaque dollar alors que le prix du panier d'épicerie a explosé au cours des dernières années? Cuisiner en commun, en famille, entre amis ou encore dans les cuisines collectives permet de réaliser d'importantes économies.

Cette piste est une bonne alternative pour épargner sur la facture d'épicerie.

La directrice de la cuisine collective Le Blé d'or de Sherbrooke, Solange Rodrigue, estime qu’un virage est en voie de s’opérer.

«Les gens ne cuisinent plus avec ce qu'ils ont en envie de manger, mais plutôt en fonction de ce qui est en réduction cette semaine.»

Noémie, une jeune femme qui cuisine avec un groupe de mamans, reconnaît qu’elle a adopté cette façon de faire.

«Je regarde les spéciaux et je cuisine en fonction des circulaires», a-t-elle confié.

Au cours des quatre dernières années, le prix de la viande a explosé. Le boeuf haché a augmenté de 56 %, le bacon de 39 %, le porc 30 % et le poulet 14 %, selon des données obtenues par l'Université de Guelph.

«La viande a augmenté, mais les légumes et les fruits aussi», a fait remarquer Claire Morneau qui cuisine au Blé d'or.

Pour contrer ces hausses, acheter en grande quantité et cuisinier en groupe avec les produits à prix réduit,  avec moins de viande, est presque devenue une tendance.

«On peut camoufler des pois chiches dans une recette», a suggéré Véronique Isabelle, technicienne en nutrition.  «On assiste aussi à un retour vers l'époque de nos parents et grands-parents. Les gens font des conserves et de la mise en pots», a souligné Mme Rodrigue.