/news/techno

Moyens de communication préférés des Québécois

Le téléphone fixe n’a pas dit son dernier mot

Argent

Quel est le principal appareil utilisé par les Québécois pour communiquer avec leurs proches ? Internet, le cellulaire ? Réponse : le bon vieux téléphone fixe, surtout chez les 45 ans et plus.

En 2012, le téléphone fixe était l’outil de communication privilégié pour 87,8 % des adultes québécois. Cette année, ce sont 76,4 % des adultes en général et 84,1 % des 45 ans et plus qui demeurent fidèles au téléphone traditionnel, indique la plus récente enquête NETendances du CEFRIO (Centre facilitant la recherche et l'innovation dans les organisations), dévoilée mercredi.

Les jeunes préfèrent la mobilité

Le déclin de cet appareil, commercialisé dans les années 1870, est bien engagé. « En 2015, près de 7 adultes sur 10 communiquent entre eux à partir d'appareils mobiles ou par Internet, au détriment du téléphone fixe, » indique Claire Bourget, directrice principale, recherche marketing au CEFRIO.

Ce sont les jeunes adultes (18-44 ans) qui, sans surprise, utilisent le plus la téléphonie mobile et les courriels, les messageries intégrées aux réseaux sociaux, la vidéoconférence, etc., à plus de 82 %.

Chez les 18-34 ans, la messagerie des réseaux sociaux est plus populaire (à 77,1 %) que le courriel (52,5 %). Les 35 ans et plus, pour leur part, préfèrent le courriel aux messages Facebook et autres.

Chez les 45 ans et plus, le taux d’utilisation du mobile et des messageries sur Internet est d’environ 60 %. Le téléphone fixe demeure l’appareil de communication le plus populaire pour la vaste majorité d’entre eux.

L’enquête NETendances 2015 du CEFRIO s'appuie sur deux sondages téléphoniques, réalisés en mai et en août 2015, auprès de 1 000 adultes québécois.

Dans la même catégorie