/finance/homepage

À la suite de l'investissement de la Caisse

Le rebond du titre de Bombardier ne tient pas

Argent

Les marchés ont réagi positivement à l’annonce de l’investissement de 2 milliards $ de la Caisse de dépôt et placement du Québec dans un holding qui va regrouper les activités de Bombardier Transport, mais ce fut de courte durée.

À l’ouverture de la Bourse de Toronto, le titre de Bombardier (BBD.B : TSX) gagnait 10,9 % ou 0,14 $ par rapport au cours de fermeture de la veille, à 1,49 $.

L'enthousiasme s'est toutefois évaporé rapidement, puisqu'une quinzaine de minutes plus tard, le titre s'est mis à chuter.

Peu avant midi, l'action cédait 3,9% ou 0,05$ à 1,23 $, dans un volume d’actions échangé presque trois fois supérieur à la moyenne quotidienne. À 13 h 27, l'action avait légèrement remonté, à 1,25 $.

Le titre se négocie ainsi dans la fourchette de prix négocié depuis le début de la semaine, soit entre 1,18 $ et 1,28 $ l'action.

La valeur de l’action est bien inférieure au prix d’exercice des bons de souscription que possède Investissement Québec depuis son investissement de 1,3 milliard $  dans le programme d’avions C Series de Bombardier, annoncé le 29 octobre dernier.

Québec peut acquérir jusqu’à 200 millions d’actions ordinaires de Bombardier à un prix de 2,21 $ l’action.

La veille de l’annonce de la transaction, le titre avait clôturé à 1,61$ à la Bourse de Toronto.

Dans la même catégorie