/news/politics

13 villes partenaires

Plus de 9000 Syriens accueillis au Québec d'ici la fin de 2016

Marc-André Gagnon | Agence QMI

Au moins 3650 Syriens trouveront refuge au Québec d’ici le Jour de l’an, a confirmé mercredi le gouvernement Couillard, qui promet d’en faire davantage l’an prochain, pour porter ce nombre jusqu'à 9350, «en autant que l'argent soit au rendez-vous».

L’opération devrait coûter 29 millions $ à la province cette année et vraisemblablement autant l’an prochain, puisque le Québec reconduira le même plan en 2016, avec la même cible de 3650 réfugiés syriens.

Pour ce qui est de la part supplémentaire que lui demande le gouvernement Trudeau, ce qui correspond pour le Québec à 2050 réfugiés de plus, l’argent du gouvernement fédéral devra être au rendez-vous.

«C'est la condition», a signalé mercredi matin la ministre québécoise de l’Immigration, Kathleen Weil, puisque les coûts reliés à cet effort additionnel ne pourront être assumés par la province.

«Le gouvernement du Québec est prêt, nos partenaires sont prêts et sont au rendez-vous», a dit le ministre de la Sécurité publique et ministre des Affaires municipales, Pierre Moreau.

Seule l'intégration des réfugiés dans leurs communautés d'accueil relève du gouvernement du Québec, a rappelé le ministre Moreau.

Les réfugiés syriens seront répartis dans les 13 villes: Montréal, Laval, Longueuil, Québec, Gatineau, Sherbrooke, Drummondville, Granby, Saint-Hyacinthe, Trois-Rivières, Victoriaville, Joliette et Saint-Jérôme.