/finance/homepage

Profits faramineux

Banques canadiennes : près de 35 G $ de bénéfices en 2015

Argent

Les six grandes banques à charte canadiennes ont, une fois de plus, déclaré des profits faramineux cette année. Ensemble, la Banque Royale, la CIBC, la Scotia, la Toronto-Dominion, la Banque de Montréal et la Banque Nationale ont engrangé des profits de près de 35 milliards $, soit environ 95 millions $ par jour.

Leurs bénéfices sont en hausse de 4,8 % comparativement à l’an dernier.

Les revenus totaux des banques atteignent près de 130 milliards $, en progression de 4 %.

La Banque Royale du Canada a déclaré, pour l'ensemble de son exercice 2015 (qui s’est terminé le 31 octobre dernier) un profit record de 10 milliards $.

Ces résultats surviennent dans un contexte où certains analystes s’inquiétaient de la faiblesse de l’économie nationale, la chute du prix du pétrole et du ralentissement des prêts à la consommation. Ces facteurs, qui affectent nombre d’entreprises, n’ont pas nui aux profits des grandes banques canadiennes. 

Malheureusement, ces bénéfices se font au détriment de centaines d'emplois. Les grandes banques cherchent en effet à réduire leurs effectifs pour augmenter leurs profits dans un contexte où les conditions économiques limitent la croissance de leurs revenus.

Cet automne, la plupart des banques on annoncé des mises à pied. La Banque Nationale, la Scotia et la Toronto-Dominion, notamment.

Dans la même catégorie