/finance/homepage

Immobilier dans la région de Montréal

Bond inattendu des ventes résidentielles

Argent

Agence QMI

Le marché de l’immobilier résidentiel, dans la région de Montréal, a connu son meilleur mois de novembre depuis quatre ans : 2 779 ventes résidentielles ont été conclues le mois dernier, en hausse de 8 % par rapport à novembre 2014.

Selon les plus récentes données de la Chambre immobilière du Grand Montréal, dévoilées vendredi, la Rive-Nord s’est particulièrement démarquée avec une augmentation de 19 % du nombre de transactions sur un an. En novembre dernier, 653 propriétés y ont changé de main.

Le prix médian, pour une unifamiliale sur la Rive-Nord, était de 245 000 $ ; pour les copropriétés, 184 000 $.

Montréal, Rive-Sud, Laval

Sur l’île de Montréal, 1 144 ventes ont été conclues en novembre dernier. La progression du nombre de transactions, depuis novembre 2014, est de 7 %.

Le prix médian d’une unifamiliale était de 396 000 $ à Montréal, celui d’une copropriété de 282 000 $. Le plex (deux à cinq logements) se vendait à un prix médian de 483 500 $.

La Rive-Sud a comptabilisé 571 transactions en novembre 2015. La progression, sur un an, n’est que de 1 %. Prix médian de l’unifamiliale : 270 000 $. Du condo : 200 632 $.

Laval totalise 292 ventes au mois de novembre 2015. Depuis novembre 2014, l’île a enregistré une hausse d’activité de 5 % sur le marché résidentiel.

Le prix médian d’une unifamiliale à Laval atteignait 295 000 $, le prix médian des condos 216 000 $.

La Chambre immobilière du Grand Montréal compile également des données sur Vaudreuil-Soulanges, où le nombre de transactions a crû de 1 % de novembre 2014 à novembre 2015. Le mois dernier, 119 ventes ont été conclues sur ce territoire. Prix médian de l’unifamiliale : 287 500 $.

Nouvelles inscriptions en baisse

Le nombre de nouvelles inscriptions de propriétés à vendre, dans toute la région de Montréal, était de 5 430 en novembre, en baisse de 2 % sur un an.

Dans la même catégorie