/news/society

Un accomodement pour la communauté juive?

Le sapin de la discorde à la SAQ

Yves Poirier | TVA Nouvelles

Controverse autour d'un sapin de Noël dans une succursale de la SAQ sur l'avenue du Parc à Montréal. Il est dénudé de décoration pour plaire selon toute vraisemblance à des membres de la communauté juive hassidique.

Des clients de la SAQ ont suggéré à TVA Nouvelles d'aller à l'intérieur de la succursale afin de prendre en image le sapin en question d'une hauteur d'une cinquantaine de centimètres incluant le pot. Absence de boules de Noël, de guirlandes et de lumières : le sapin ressemble davantage à une plante décorative.

Des clients qui préfèrent garder l'anonymat racontent avoir été témoin d'une conversation avec un ou des employés de la succursale au cours de laquelle ils ont appris que des membres de la communauté juive hassidique souhaitaient que le sapin reste ainsi, sans décoration. Des employés auraient-ils voulu faire croire aux clients, à la blague, que c'est à la demande de la communauté que l'arbre reste ainsi dénudé? Chose certaine, certains clients ont pris l'affaire au sérieux.

Appelé à réagir, le porte-parole de la Coalition d'organisations hassidiques d'Outremont, Alex Werzberger, ne croit pas que des membres de sa communauté aient fait une telle demande. «C'est ridicule», a-t-il déclaré.

Un porte-parole de la SAQ affirme que le sapin a été installé dans la succursale à l'initiative d'un employé et que de telles initiatives locales sont encouragées par la Société des alcools du Québec.

D'autre part, la SAQ dit ne pas avoir de directives sur les décorations. On suggère toutefois aux succursales de se servir des décorations expédiées par l'équipe de marketing.

Dans la même catégorie