/news/culture

Star Wars : Le réveil de la Force

Dans une galaxie très très... rentable

TVA Nouvelles

C'est assez clair, l'engouement pour le nouveau film Star Wars : Le réveil de la Force est bien perceptible dans les cinémas à travers le Québec et même à travers l'Amérique du Nord.

À compter de ce soir, ce sont des centaines et des centaines d'écrans qui seront monopolisés pour la diffusion de ce septième épisode tant attendu. Pour plusieurs exploitants de salles de cinéma, le succès du film ne se discute pas.

Vincent Guzzo, qui est propriétaire de nombreuses salles de cinéma dans la grande région de Montréal, estime que le dernier opus de la saga interstellaire sera même très rentable.

«C'est énorme, s’exclame-t-il. C'est la vague qui continue, mais c'est sûr que c'est un engouement. Il va y avoir beaucoup de monde qui n'est pas au cinéma régulièrement. Moi, j'ai eu des appels de certains amis, et je pense que ça fait 20 ans qu'ils n'ont pas été au cinéma.»

Il y a les fans de Star Wars qui attendent la sortie en salle, mais il y en a déjà qui se sont préparés depuis très tôt ce matin. Dès 4h45, ils étaient des centaines au centre-ville de Montréal pour mettre la table pour la projection de vendredi minuit. Durant 15 heures, ils ont réécouté l'ensemble des épisodes.

La saga n’est plus entre les mains de son créateur, George Lucas. Disney en a fait l’acquisition pour la rondelette somme de 4 milliards de dollars en 2012. Et si on se fie aux projections de rentabilité de Star Wars : Le réveil de la Force, l’investissement sera très rentable.

L'agence Bloomberg a compilé les statistiques au cours des derniers jours. On parle déjà de revenus autour de 9,6 milliards de dollars américains. Les produits dérivés à eux seuls pourraient rapporter 5 milliards de dollars. Les jeux vidéo, il faut ajouter un autre 1,2 milliard de dollars.

Parions que la Force sera avec Disney pour les prochaines années.