/news/techno

Article publié sur Facebook

Non, Guy Turcotte n'a pas été agressé sexuellement en prison

TVA Nouvelles

JOEL LEMAY/AGENCE QMI

Vous avez été des milliers à partager au cours des dernières heures cette publication Facebook intitulée «Guy Turcotte agressé sexuellement par deux co-détenus» et qui semblait émaner de TVA Nouvelles.

Face aux proportions prises par cette histoire, TVA Nouvelles tient à préciser que non seulement les faits en question n'ont jamais eu lieu, mais également qu'elle n'est pas à l'origine de cette publication.

Les internautes qui suivaient le lien étaient en effet redirigés vers le site tvanouvelles.ca, mais dans un article qui ne faisait nullement mention d'une quelconque agression à l'endroit de Guy Turcotte.

Cette publication est en fait l'œuvre d'un mauvais plaisantin que nous avons identifié, qui a modifié le titre d’un article existant en voulant prouver que «le monde share [partage] n'importe quoi sur le web», sans même lire l’article rattaché au lien.

Actions judiciaires

Or, il s’agit d’une bien mauvaise idée puisque les gens à l’origine d’une action semblable s’exposent à des actions judiciaires et administratives visant à protéger la réputation du média impliqué et l’intégrité des nouvelles qui sont rapportées.

À ce titre, les actions juridiques nécessaires seront considérées par TVA au cas par cas pour répondre à des situations semblables dans le futur.

«Tout ce qu’on écrit sur les médias sociaux c’est public, permanent et multipliable. On ouvre de plus en plus la porte à des poursuites judiciaires», ajoute pour sa part le directeur stratégie numérique du Cabinet de relations publiques NATIONAL, Sébastien Fassier.

«Partager ce genre d’information comporte des risques. Il vaut mieux avoir lu le texte jusqu’au bout», conclut-il.