/regional/saguenay

Pêche blanche à Saguenay

L'embarquement progressif est envisagé

Valérie Fortin | TVA Nouvelles

Les amateurs de pêche blanche sont fébriles d'embarquer leur cabane sur les glaces de la Baie des Ha! Ha!, à Saguenay. L'ouverture des sites est toujours inconnue en raison des températures clémentes qu'on connaît depuis le début de l'hiver.

La Ville de Saguenay constate que les saisons sont de plus en plus courtes, d'année en année. «On se rend compte qu'on perd une demi-journée chaque année sur l'embarquement des cabanes», a expliqué le conseiller municipal de La Baie, Luc Boivin.

En 2011, par exemple, les cabanes avaient pu embarquer le 13 janvier. Trois ans plus tard, en 2014, l'opération s'était mise en branle le 22 janvier alors que l'an passé, c'était le 23 janvier.

«Il y a des années que ça a embarqué plus tôt, d'autres plus tard. Mais la tendance va vers un réchauffement climatique», a ajouté M. Boivin.

Devant cette situation, les autorités de la ville et les ingénieurs mettent tous les efforts présentement pour trouver des solutions afin de prolonger la saison dans le futur et assurer un avenir à la pêche blanche.

Le scénario d'un embarquement progressif est sérieusement envisagé et pourrait se réaliser dès l'an prochain.

Les propriétaires de cabanes plus légères pourraient donc embarquer plus tôt, possiblement avec une épaisseur de glace de 10 pouces au lieu de 12 pouces, comme c'est le cas actuellement.

La Ville devrait cependant installer des systèmes de pesée directement à l'entrée des sites. «Il faut trouver la bonne recette pour que ce soit efficace et fiable lors de l'embarquement», mentionné Luc Boivin.

L'arrosage et le préneigement de la glace font aussi partie des solutions. «Ce qui est clair, c'est qu'il va falloir trouver des moyens d'aider la nature», a ajouté le conseiller municipal. Surtout lorsqu'on sait que les activités de la pêche blanche représentent des retombées économiques de 7 millions $ chaque année à Saguenay.

Dans la même catégorie