/finance/realestate

Vers une industrie parallèle de la location immobilière

L’esprit d’Airbnb détourné par des investisseurs

Agence QMI

Le Marais, quartier parisien très prisé des touristes

AFP

Le Marais, quartier parisien très prisé des touristes

Les activités commerciales d’Airbnb ne seraient pas uniquement assumées par des propriétaires désireux d’obtenir de petits revenus additionnels. Une tendance lourde vers une véritable industrie parallèle de la location immobilière est en effet en train d’émerger, selon un rapport du Penn State School of Hospitality Management.

Airbnb soutient que sa plateforme est principalement utilisée par des particuliers qui souhaitent obtenir des revenus additionnels. L’usager typique obtiendrait ainsi 5 110 $ par année pour une moyenne de quatre nuitées par mois, selon les données de l’entreprise publiées dans différents médias ainsi que dans son matériel promotionnel. Un portrait qui n’est pas tout à fait réaliste, selon les auteurs d’une étude sur Airbnb.

La valeur de l’entreprise est évaluée à 24 milliards $ et compte environ deux millions d’inscriptions réparties dans le monde. Parmi ceux qui louent des appartements ou des maisons, on retrouverait de grands propriétaires, divisés en deux groupes : ceux qui possèdent plusieurs unités à louer et des propriétaires qui louent leurs espaces à temps plein à raison de 360 jours ou plus par année.

Les activités de ces grands locateurs ont permis à Airbnb de faire exploser son chiffre d’affaires. Dans les 12 marchés étudiés (New York, Chicago, Los Angeles, Philadelphie, Miami, Houston, Dallas, Phoenix, San Antonio, San Diego, San Francisco et Washington D.C.) les revenus tirés des activités de location ont bondi de 78,1 millions $ en septembre 2014 à 124,3 millions $ un an plus tard, soit une croissance de 59,2 %.

Toujours dans 12 villes ciblées, le nombre de locateurs possédant plusieurs unités est passé de 1 171 en septembre 2014 à 2193 en septembre 2015, et leurs revenus ont grimpé de 16,1 millions $ à 29,2 millions $.

En chiffres absolus, les personnes qui possèdent des appartements sont nettement moins nombreuses que les particuliers, ces grands propriétaires représentent 7 % des hôtes d’Airbnb, mais à eux seuls, ils génèrent 25 % des revenus de l’entreprise pour la période étudiée, soit de septembre 2014 à septembre 2015, à savoir plus de 325,9 millions $.

Dans la même catégorie