/news/culture

Charlemagne

Les funérailles de Daniel Dion célébrées à Charlemagne

 Agence QMI

 - Agence QMI

Daniel Dion, l’un des frères de Céline Dion, a été porté à son dernier repos, lundi, trois jours après les funérailles nationales de René Angélil.

La chanteuse n’était toutefois pas présente à l’église Saints-Simon-et-Jude de Charlemagne, dans Lanaudière, pour les funérailles de son frère aîné, auxquelles des dizaines de curieux ont assisté, de même que des personnalités comme Serge Laprade, Julie Snyder et Marie-Élaine Thibert.

On explique que Céline Dion voulait laisser toute la place à son frère et ainsi éviter d’être une distraction en raison de son statut de vedette internationale.

Tous les autres membres de la famille étaient rassemblés autour de Thérèse Dion, la mère du défunt, qui vit un double deuil avec la perte de son gendre René Angélil, qui a été emporté par un cancer deux jours avant Daniel Dion.

Émue, Claudette Dion a rendu hommage à son frère Daniel en entrevue avec TVA Nouvelles. «C’était le rossignol de la famille, un père aimant, quelqu’un de très introverti, de timide, a-t-elle dit. Tout ce qu’il touchait se transformait en musique. Piano, drum, accordéon, le chant, il avait une voix juste, une grande voix».

Daniel Dion est décédé le 16 janvier à l’âge de 59 ans. Il a succombé à un troisième cancer. Il laisse derrière lui ses deux filles, Valérie et Marie-Michelle, ses deux petits-enfants, sa mère ainsi que ses 13 frères et sœurs.

L’exposition du défunt s’est déroulée samedi au salon funéraire Charles E. Rajotte de Repentigny, à l’est de Montréal.

La famille a laissé savoir qu’elle souhaitait vivre son deuil dans la discrétion.

Dans la même catégorie