/regional/montreal

EXCLUSIF

Un autre solliciteur de dons a reçu un contrat de la Ville

TVA Nouvelles

Un autre collecteur de fonds du maire de Montréal, Denis Coderre, a obtenu un contrat de la Ville ont appris le 24 Heures et TVA Nouvelles. 

Selon un document dont le 24H a obtenu copie, Rick Leckner, ancien chroniqueur circulation, a obtenu en février 2014 un contrat d’une valeur maximale de 21 000 $, avant taxes, pour participer aux rencontres du comité Mobilité Montréal.

Twitter Yves Poirier TVA Nouvelles

Si on inclus les taxes, le contrat s'élèverait à 24 144$. Rappelons que pour les contrats de moins de 24 999$ taxes incluses, la Ville n’a pas forcée d'aller en processus d'appel d’offres.

Payé 120$ de l’heure, M. Leckner aurait touché la somme 18 212$ en date de mars 2015.

Toutefois, sur «Vue sur les contrats», un outil qui permet aux Montréalais de voir tous les contrats octroyés depuis 2012, on parle plutôt de 21 779$, sans mention si cette somme comprend les taxes. Au moment d'écrire ses lignes, il n'avait pas été possible de savoir lequel des deux contrats été valable. 

Collaborateur du maire 

M. Leckner, qui est le président et fondateur de la firme de communications Maison Brison, était aux côtés de M. Coderre lorsqu’il a lancé sa campagne le 16 mai 2013. Il a également été collecteur de dons pour le parti Équipe Coderre.

M. Leckner aurait sollicité au moins un don au nom du parti de M. Coderre alors qu’il était à l’emploi de la Ville, selon les états financiers du parti. Son certificat de solliciteur était valide jusqu’au 31 décembre 2015.

Sur la page Facebook de M. Lecker, on retrouve également des photos de lui en compagnie avec le maire. 

Ce contrat vient s’ajouter à ceux octroyés à trois autres proches du maire Coderre.

La semaine dernière, l’embauche de Robert Bouvier, ancien président de Teamster Canada, également collecteur de fonds pour le maire, avait suscité un tollé.

M. Bouvier a obtenu en novembre dernier un contrat pouvant atteindre 24 999$, soit la limite maximale avant que la Ville soit forcée d’aller en processus d’appel d’offres. Le maire Coderre avait confirmé avoir lui-même approché M. Bouvier. «C’est un proche, mais c’est avant tout un expert», avait-il fait valoir M. Coderre.

En 2014, la Ville a octroyé un contrat de 20 000 $ à un cabinet d’avocat d’un proche collaborateur du maire Coderre durant sa campagne électorale de 2013.

Récemment, l’embauche de Michel Dorais, ex-sous-ministre à l’Immigration qui a travaillé aux côtés de M. Coderre lorsqu’il était député à Ottawa, a fait jaser alors qu’il touche un salaire de 1800 $ par jour pour coordonner l’accueil aux réfugiés syriens.

Dans la même catégorie