/finance/homepage

Après le plongeon des derniers jours

L’action de Bombardier se maintient

Argent, avec Reuters

Le cours de l’action de Bombardier se maintient autour de 0,90$ en début de séance vendredi matin, après le recul important des derniers jours.

Le titre a ouvert à 0,92$ à la Bourse de Toronto, en progression de trois cents par rapport au cours de fermeture de la veille. Mais vingt minutes plus tard, il se transigeait à 0,90$, dans une séance qui s'annonce volatile.

Mercredi, l’action de l’avionneur et fabricant de trains avait clôturé sous la barre du dollar pour la première fois en 25 ans.

Les investisseurs se départissent du titre parce qu’il pourrait notamment être expulsé de l’indice S&P/TSX de la Bourse de Toronto.

Pour faire partie de l’indice, un titre doit avoir un cours moyen pondéré de 1$ basé sur le volume, au cours de la période de trois mois précédant la révision. La prochaine révision trimestrielle des indices aura lieu à la fin de février, et couvrira la période de décembre à février.

Depuis le début de 2016, le titre de Bombardier a plongé de 34%, en raison de l’incapacité de la compagnie à accroître le nombre de commandes pour ses appareils CSeries.

L’action de Bombardier est la seule de l’indice S&P/TSX 60 à se transiger sous la barre symbolique du dollar.

Pour que son titre respecte les règles de la Bourse, Bombardier pourrait consolider ses actions.

Selon des avocats, une telle décision exigerait toutefois l’approbation d’une majorité des deux-tiers des actionnaires de catégorie A et B de la compagnie. 

En dépit des efforts qui y seraient consentis, un analyste du secteur de l’aérospatial, qui a requis l’anonymat, estime qu’une consolidation des actions aurait du sens pour Bombardier.

Dans la même catégorie