/news/society

Tout le Québec touché

EXCLUSIF | Nos écoles tombent en ruine

Pierre-Olivier Zappa | TVA Nouvelles

Le problème des écoles vieillissantes a pris des proportions alarmantes à l’échelle du Québec. Au total, 478 bâtiments scolaires sont dans un état «préoccupant» selon les évaluations récentes du ministère de l’Éducation.

À l’échelle de la province, 55 bâtiments sont dans un état si critique, qu’il s’avère plus rentable de les démolir et de les reconstruire.

Grâce à un bilan obtenu via la loi sur l’accès à l’information, daté de mai 2015, TVA Nouvelles a dressé un premier portrait national des écoles en mauvais état. Le problème n’épargne aucune région.

* Source : L’État physique des bâtiments, ministère de l’Éducation, 6 mai 2015
EN JAUNE : État de vétusté préoccupant
EN ORANGE : État de vétusté très avancé – réhabilitation majeure requise
EN ROUGE : Il serait plus rentable de démolir et de reconstruire

À Montréal seulement, 273 établissements scolaires sont considérés « en mauvais état », 52 dans la région de Lanaudière et 40 en Montérégie. On en dénombre 37 dans les Laurentides, 37 à Québec et 22 autres dans Chaudières-Appalaches.

Sept fois plus d’argent

Pour rénover ce parc immobilier, le gouvernement devra investir sept fois plus d’argent. Selon les propres données du ministère, la facture s’élève à 3,5 milliards $, bien plus que les 500 millions $ actuellement dédiés à la réfection des écoles.

 

Mauvais état


Le patrimoine scolaire est en péril estime Jean-François Roberge, porte-parole de la Coalition avenir Québec (CAQ) en matière d’éducation. «On veut un plan et de la vision, car il y a urgence d’agir, réclame-t-il. On doit protéger la santé et la sécurité des élèves et des enseignants.»

Le 16 janvier dernier, le gouvernement Couillard a promis un «réinvestissement» consacré aux infrastructures scolaires dont l’ampleur demeure toujours inconnue.

Partagez-nous vos histoires et vos photos en utilisant le #ÉcolesTVA.