/regional/saguenay

Jeunes animaux

Une nouvelle attraction attend les visiteurs au Zoo sauvage de Saint-Félicien

Agence QMI

Le Zoo sauvage de Saint-Félicien réserve une belle surprise aux visiteurs cet été, puisqu’une pouponnière et une nouvelle clinique vétérinaire, accessibles au public, sont en construction.

Le bâtiment, qui nécessite des investissements de près de 500 000 $, deviendra ainsi la nouvelle attraction du zoo.

Dès la prochaine saison estivale, les nouveau-nés, orphelins ou rejetés par leur mère, se retrouveront tous sous un même toit.

«Il arrive à l'occasion que des bébés soient rejetés par leur mère pour une raison quelconque. [...] Et tous les ans, on en reçoit de la nature aussi, des gens nous apportent des animaux trouvés en forêt. Nous, on faisait tout ce qu'on pouvait pour les sauver, on donnait les soins nécessaires. Maintenant, on va le faire encore, mais devant le public. Les gens vont pouvoir voir ça», a expliqué le directeur du développement du zoo, Dany Gagnon.

Les visiteurs pourront donc voir de près les jeunes animaux et même nourrir certaines espèces. «Ça va être mélangé. On va pouvoir avoir des bébés renards, des bébés lynx, des bébés orignaux peut-être, en fonction des naissances.»

Pour la direction du site touristique, il n'est cependant pas question que les animaux sauvages soient manipulés. «On veut que les bêtes gardent leur comportement naturel», a affirmé M. Gagnon.

La nouvelle attraction sera prête au printemps, juste à temps pour la saison des naissances.

Des opérations médicales devant public

Le Zoo veut pousser l'expérience encore plus loin. Une mini-clinique vétérinaire sera aménagée à l'étage du bâtiment. Le public pourra ainsi assister, en direct, à des opérations médicales sur des animaux.

«Des stérilisations de certains animaux, des petites blessures, par exemple. Le vétérinaire va faire cela devant le public. Il va y avoir une vitrine devant.»

La pouponnière et la mini-clinique représentent la première phase d'un important projet de développement de 30 millions $ qui s'échelonnera sur les sept prochaines années.

Dans la même catégorie