/finance/realestate

À Montréal

Les prix des maisons continuent de grimper

Argent

Le marché de l’immobilier apparaît morose dans la région de Montréal, mais la réalité est tout autre alors qu’à la fois les prix et le nombre de transactions continuent de grimper.

D’une année à l’autre, le prix des maisons vendues ont augmenté de 1,48% pour atteindre 302 000$ en janvier, selon l’Indice des prix des propriétés MLS publié mardi par l’Association canadienne de l’immeuble.

La hausse est tout de même modeste, si l’on considère celles observées dans les deux marchés plus vigoureux, ceux du Grand Toronto (+10,69%) et du Grand Vancouver (+20,56%). Sur une base nationale, l’indice a progressé de 7,73% pour un prix de 512 600$, soit le gain le plus important en plus de cinq ans.

Par rapport à décembre, les ventes résidentielles ont progressé de 1,7% dans le Grand Montréal pour un total de 3345 transactions.

Au pays, la hausse observée de 0,5% a fait monter les ventes à leur plus haut sommet depuis la fin de 2009, note l’ACI.

Pour le mois de janvier, le prix de vente moyen pondéré des propriétés résidentielles s’est établi à 347 627$ à Montréal, à 249 993$ à Québec, à 246 282$ à Gatineau, à 231,160$ à Sherbrooke, à 183,649$ à Saguenay et à 162 838$ à Trois-Rivières.

L’ACI considère toutefois que l'Indice des prix des propriétés MLS est un meilleur indicateur des tendances du prix puisqu'il n'est pas touché par les fluctuations qui surviennent dans la composition des ventes, contrairement au prix moyen.

Dans la même catégorie