/finance/retreat

Selon un sondage

Une retraite bien vécue, même avec près de 40 % de revenus en moins

Agence QMI

Une fois à la retraite, les travailleurs canadiens doivent apprendre à vivre, en moyenne, avec 62 % moins de revenus que lorsqu’ils étaient en emploi. Malgré tout, 88 % des retraités conservent une vision positive de l’arrêt de leur vie active.

Ces résultats sont tirés du Rapport sur la retraite d'aujourd'hui publié mercredi par la Financière Sun Life.

Ce coup de sonde révèle aussi que 32 % ont confié avoir été surpris de constater qu’ils étaient en mesure de vivre avec un budget réduit. Dans une proportion de 10 %, les répondants ont indiqué que leurs dépenses se sont avérées moins élevées que prévu.

En moyenne, les dépenses mensuelles sont inférieures de 24 % une fois à la retraite, selon les données du sondage qui a tenu compte des coûts de nourriture, de logement, de soins de santé et des impôts.

«Et malgré la conjoncture économique actuelle, les retraités canadiens s'en tirent plutôt bien en vivant avec environ 60 % du revenu qu'ils gagnaient avant leur départ à la retraite», a mentionné Robert Dumas, président, Financière Sun Life, Québec, dans un communiqué.

Outre des questions portant sur leur réalité financière une fois qu’ils ont quitté le milieu du travail, l’enquête a offert aux retraités d’indiquer quelques conseils aux travailleurs toujours actifs afin de bien vivre leur passage à la retraite.

Parmi les trois principaux conseils cités, on retrouve sans surprise l’importance de commencer à épargner ou à investir tôt (88 %), faire de sa santé une priorité (88 %) et vivre selon ses moyens (85 %).

Le sondage mené pour la Financière Sun Life a été mené en ligne du 15 au 23 décembre 2015 auprès de 4 010 Canadiens faisant partie du panel en ligne d'Ipsos I-Say. L’échantillon était composé de 2 004 travailleurs et de 2 006 retraités canadiens.

Dans la même catégorie