/finance/homepage

Compressions de 2400 postes au Québec

Bombardier, une entreprise de moins en moins québécoise

Pierre Couture | Journal de Montréal

Pendant que Québec injecte des milliards de dollars de fonds publics dans Bombardier, l’entreprise n’hésite pas à transférer des emplois de son siège social de Montréal à l’étranger, a appris Le Journal de Montréal.

Mexique, Costa Rica, Inde, Maroc, Roumanie. Au cours des derniers mois, des centaines de postes occupés chez Bombardier par des travailleurs québécois ont été abolis et délocalisés à l’étranger.

L'article complet ici.

Dans la même catégorie