/news/society

Vidéo de la Fondation des maladies du cœur

Reconnaître les signes de l'AVC

TVA Nouvelles

Sarah-Ann n'avait que 27 ans lorsqu'elle a été victime d'un accident vasculaire cérébral (AVC). Sans sa rapidité à reconnaître les signes, elle ne serait peut-être plus là aujourd'hui.

Dans une vidéo percutante réalisée par Productions Chaumont pour la Fondation des maladies du cœur et de l'AVC, la jeune femme raconte son histoire.

Son copain et elle étaient allés camper au parc national de la Mauricie, une activité spéciale puisqu'ils n'étaient pas trop du genre à faire du plein air. Le matin en se réveillant, Sarah-Ann se sentait bien. Toutefois, toute la partie droite de son visage s'était affaissée.

Incapable de se redresser, c'est à ce moment qu'elle a compris qu'elle n'allait pas bien. Rapidement, elle s'est souvenue d'une image qu'elle avait vue quelques semaines plus tôt.

«Je me suis rappelé une infographique que j'avais vue sur les signes de l'AVC deux semaines avant. Je m'étais dit que, vu que je travaille en milieu hospitalier, il faudrait que je les revoie. Ce sont des signes qui sont faciles à reconnaître», raconte-t-elle.

Lorsqu'on se trouve dans une telle situation, il faut agir VITE.

V: Visage (est-il affaissé?)
I: Incapacité (pouvez-vous lever les deux bras normalement?)
T: Trouble de la parole (trouble de la prononciation?)
E: Extrême urgence (composez le 911)

 

 

 

 

 

Dans la même catégorie