/regional/quebec/quebec

Saint-Patrick

Le vert à l’honneur à Québec

Catherine Bouchard | Agence QMI

DANIEL MALLARD/JOURNAL DE QUÉBEC/AGENCE QMI

Le vert était à l’honneur samedi après-midi dans les rues de Québec, où des milliers de gens - petits et grands - ont assisté au traditionnel défilé de la fête de la Saint-Patrick.

Chapeaux, moustaches, lunettes et vêtements verts étaient fort populaires pour l’occasion. Malgré le temps frisquet, le port du kilt était de mise chez les hommes. Les danseurs celtiques et les groupes de cornemuses et de percussions de la police de New York et de Chicago n’ont pas manqué de se faire remarquer.

«J’aime bien la police de Chicago et la cornemuse», a confié Maureen Giroux. D’origine irlandaise, la femme s’est également réjouie de la présence dans le défilé de superbes lévriers irlandais. Les énormes chiens ont grandement attiré l’attention sur leur passage.

«On aime ça. Nous sommes ici chaque année», a ajouté le conjoint de Mme Giroux, Mario Flemming.

Le maire enchanté

Le maire de Québec, Régis Labeaume, estime qu’il s’agit sans doute du plus beau défilé de la Saint-Patrick en ville à ce jour. «Il y avait beaucoup plus de monde, je n’en revenais pas. Je pense que nous sommes mieux avec le nouveau trajet, a-t-il indiqué. J’ai préféré celui-là.»

En effet, cette année, le défilé passait par la Grande Allée, la rue Saint-Louis et la rue du Fort. «On va essayer de faire quelque chose de spécial l’année prochaine. Ce sera le 150e anniversaire du Canada. On va penser à ça», a-t-il annoncé.

À la fin du défilé, les organisateurs et les corps de police invités ont pris part à une réception à l’hôtel de ville.

Présence remarquée

La présence de M. Couillard et de plusieurs ministres, deux jours après l’arrestation (jeudi) de Nathalie Normandeau, a fait énormément jaser dans la foule. Le premier ministre s’est fait plutôt avare de commentaires lors d’une mêlée de presse donnée avant le coup de départ du défilé.

«J’étais surpris de voir M. Couillard, a lancé Denis Cloutier, un spectateur. Ce n’est pas toujours drôle, pour un politicien contesté, de parader devant la foule», a-t-il commenté. Néanmoins, il était très satisfait de l’événement. «C’est le "fun", c’est beau et il fait soleil. Et le trajet est mieux que les autres années. On a plus d’espace.»

Dans la même catégorie