/finance/homepage

À Vancouver

Valeant s’oppose à une demande de recours collectif contre son Cold-FX

Argent

Un juge de la Colombie-Britannique a entendu lundi la requête en recours collectif contre le fabricant du produit Cold-FX, maintenant propriété de la pharmaceutique lavalloise Valeant.

Le plaignant est un résident de Vancouver, Don Harrison. Il soutient que le fabricant du produit à cette époque, Afexa Life Sciences, a ignoré les résultats de ses propres recherches sur l'efficacité à court terme de ce médicament naturel qui doit agir contre le rhume et la grippe.

La publicité laissait entendre que le produit pouvait offrir un soulagement rapide, s'il était ingéré sur une période de trois jours après l'apparition des symptômes. Toutefois, la requête soutient que le fabricant possédait des études indiquant que le produit naturel pouvait avoir certains effets s'il était plutôt pris quotidiennement sur une longue période, pouvant aller de deux à six mois.

Dans un tel cas, la requête affirme que les clients ont été induits en erreur sur un produit sans effet dans les circonstances et qu'il faut les rembourser.

Si la Cour donne raison au requérant, l'avocat principal au dossier estime que cela pourrait coûter environ 500 millions $ à Valeant. Une demande similaire a aussi été déposée en Saskatchewan.

Afexa Life Sciences a été acquise par Valeant en 2011. La pharmaceutique a déjà indiqué qu'elle réfute les allégations, soutenant que la poursuite est sans fondement ; elle s'oppose donc à la demande d'autorisation d’un recours collectif.

À la Bourse de Toronto, l'action de Valeant (VRX : TSX) a encore perdu 6 % de sa valeur lundi, à 34,33 $.

Dans la même catégorie