/finance/homepage

airBaltic exerce ses options

Bombardier vend sept avions CSeries d'une valeur de 506 millions $ US

Argent

Bombardier vient d’obtenir une commande ferme de sept appareils CSeries, alors que le transporteur Air Baltic Corp. (airBaltic) convertit ses sept options restantes pour le modèle CS300.

Au prix courant de la commande du plus gros appareil de ce programme, la commande est évaluée à 506 millions $ US.

airBaltic avait placé une commande ferme initiale de 10 appareils CS300 en décembre 2012. La commande comprenait aussi 10 options pour le même appareil, dont trois qui ont été exercées en février 2014.

Le transporteur basé à Riga en Lettonie sera le tout premier client de Bombardier à exploiter le CS300 lorsque le premier appareil lui sera livré au cours de la deuxième moitié de 2016.

La flotte actuelle d’airBaltic comprend 12 avions biturbopropulsés Q400 de Bombardier.

«Nous sommes enchantés qu'airBaltic, premier exploitant de l'avion CS300, ait choisi d'accroître son nombre d'avions en commande ferme, alors que la société aérienne entreprend une transition vers une flotte constituée exclusivement d'avions Bombardier», a affirmé Fred Cromer, président de Bombardier Avions commerciaux.

«La production du premier avion CS300 d'airBaltic est bien avancée et nous attendons avec impatience son premier vol commercial.»

Le CS300 peut accueillir de 135 à 160 passagers, soit un maximum de 35 passagers de plus que le modèle plus petit, le CS100.

Dans la même catégorie