/finance/sme

Un pilier de l’industrie du ski au Québec

Décès de Benoît Boulanger, président de la station de ski Mont Sutton

Denise Proulx | Argent

Le président du conseil d’administration de la station de ski Mont Sutton, Benoît Boulanger, est décédé mardi à l’âge de 85 ans, à la suite d’une brève maladie.   

Il avait également été directeur général de l’entreprise de 1987 à 2007.

Son décès survient quelques semaines après que l’entreprise, dont il était l’un des maîtres d’œuvre depuis 50 ans, ait été vendue à un groupe d’investisseurs locaux, dont l’actuel directeur général Jean-Michel Ryan.

«C’était un homme de bon conseil qui m’a toujours accordé sa pleine confiance. Il avait un discours direct, il affirmait ses idées, car il savait où il voulait aller», se rappelle Jean-Michel Ryan.

Le directeur général a acquis Mont Sutton le 9 mars dernier avec les investisseurs Pierre Chesnay et Sylvain Gervais.

Une entreprise familiale

On se souviendra que Benoît Boulanger a lancé la station de ski avec ses frères Réal, Robert et Hercule en 1960, avec le soutien de leur père Harold. Ce dernier y voyait une façon de conserver à l’emploi des travailleurs qu’il embauchait le reste de l’année dans son entreprise Les produits laitiers Sutton.

Les frères Boulanger, dont Réal, ont été très actifs dans le développement de l’industrie du ski au Québec. Réal fut l’un des fondateurs de l’Association des propriétaires de stations de ski du Québec, devenue l’Association des stations de ski du Québec.    

C’est aussi durant le mandat de Benoît Boulanger à la direction générale de Mont Sutton que l’entreprise s’est enrichie d’une école de formation, d’une boutique, et que la station s’est hissée dans les premiers rangs des stations de tout l’Est canadien.

« Il a toujours pris des décisions pour le meilleur de la station de ski et des employés, dans le respect et la continuité de l’œuvre de son frère Réal », a déclaré son neveu Luc Boulanger. «Pour lui, la qualité la plus importante pour réussir en affaires était d’avoir du guts et un courage immense, ce qui était quelque chose d’inné pour lui.»

Luc Boulanger demeurera actif au sein de la nouvelle administration, comme directeur des opérations.

Mont Sutton emploie plus de 400 personnes en haute saison.

La famille recevra les sympathies au salon funéraire Girardot & Ménard à Granby le vendredi 22 avril, de 19h à 21h, et à l'église St-André de Sutton le samedi 23 avril, de 9h à 11h. Le service sera célébré à l’église St-André de Sutton (89A, rue Principale Nord, Sutton, Québec, J0E 2K0), samedi 23 avril à 11h.

 

 

Dans la même catégorie